Têtes d’orage

Cette collection d’ouvrages de critique sociale et littéraire reprend le titre d’un livre de Christian Ferrer (sociologue argentin) paru en 2011 aux éditions Rue des cascades. Un titre « Têtes d’orage » emprunté à André Breton qui désignait par cette expression les auteurs dont il admirait les capacités de bouleversement : Baudelaire, Caroll, Ducasse, Forneret, Fourier, Jarry, Nietzsche, Nouveau, Poe, Rimbaud, Sade, etc.

À bas la grammaire (à paraître)

Philippe Séro-Guillaume & Philippe Geneste|Pour un apprentissage créatif du language

Remède à tout (à paraître)

Observatoire situationniste|(de la nature exacte de l’aliénation planétaire et de comment y (...)

Walter Benjamin et le rébus de Marseille (à paraître)

Jérôme Delclos|préface de Florent Perrier, dessins de Thomas Azuélos

Le Chef contre l’homme

Marcel Martinet|suivi par Le Refus de la hiérarchie de Philippe Geneste

Payer le mal à tempérament (sur Sade & Fourier)

Simone Debout|présentation de Emmanuel Loi

Abîmes, le hors-texte

John Baguette|(phase 1 & 2)