Du 13 au 17 mars 2012

Exposition GLM et atelier typographie à Andernos (33)

Une exposition et deux ateliers de typographie autour de la réédition du livre de Guy Lévis Mano Trois typographes en avaient marre à l’occasion du Printemps des poètes 2012 et à l’initiative de l’Université populaire du bassin d’Arcachon & val de l’Eure avec la participation de la Bibliothèque d’Andernos, de la librairie Le Jardin des Lettres, du collège André Lahaye, etc.


Vernissage de l’exposition le mardi 13 mars 2012 à partir de 17 h.

Présentation de Guy Lévis Mano et de la nouvelle édition de Trois typographes en avaient marre par Samuel Autexier, animation des débats par François Tabutiaux (Dépêche du Bassin).


Soirée littéraire le mercredi 14 mars de 20 h 30 à 22 h

Rencontre entretien avec Samuel Autexier (Quiero éditions) à la librairie Le Jardin des lettres. Lectures de poètes contemporains...


Deux ateliers de typographie

Un premier atelier aura lieu avec les élèves du collège André Lahaye le mercredi 14 de 9 h à 12 h et un second, ouvert à tous sur inscription, à la bibliothèque le jeudi 15 de 14 h à 18 h.


Lire la brève

Trois typographes en avaient marre

Exposition Guy Lévis Mano, poète & éditeur artisan

Né en 1904 à Salonique (Turquie), mort en 1980 à Vendranges (42)
Arrivé à 14 ans à Paris, Guy Lévis Mano s’intéresse rapidement à la poésie, aux revues littéraires et aux artistes qui y sont publiés. Auteur d’une œuvre poétique protéiforme mais d’une grande simplicité qui se veut la plus proche possible de la rue et de la vie ouvrière qu’il fréquente, il est dans un second temps profondément marquée par sa détention entre 1940 et 1945 comme prisonnier de guerre (sujet de plusieurs recueils publiés sous le pseudonyme de Jean Garamond pendant et après la guerre). Il est aussi traducteur de l’espagnol et de l’anglais. Son œuvre reste pourtant largement méconnue malgré la réédition récente du recueil Loger la source aux éditions Folle avoine. Elle est pourtant portée par la même exigence que les choix éditoriaux qui ont fait de GLM l’éditeur privilégié de quelques-uns des artistes les plus importants du XXe siècle (Éluard, Michaux, Breton, Jouve, Jabès, Chédid, Char, Du Bouchet, Dupin, García Lorca, Kafka, Miró, Giacometti, Picasso, Man Ray, Dali, etc.). Son parcours d’éditeur, servi par un talent de typographe salué par tous comme un modèle de clarté et de liberté, lui a permis de donner forme de manière artisanale, dans son atelier de la rue Huyghens, à plus de cinq cents ouvrages entre 1935 et 1978. Andrée Chédid présente ainsi Guy Lévis Mano, [Il] parlait plus aisément de son métier de typographe que de sa poésie. Il se réclamait de sa qualité « d’artisan », rarement de celle de « poète » ; il répétait, non sans fierté « qu’il avait réussi le travail de ses mains ».

Trois typographes en avaient marre, rédigé une première fois en 1935 et réimprimé en 1967 est un texte écrit sur le vif qui décrit l’ambiance de l’atelier et donne à voir la vie laborieuse des typographes et les rapports qu’ils entretiennent avec la lettre et les mots imprimés… On peut noter que le ras-le-bol des typographes coïncide avec deux des plus belles luttes sociales du XXe siècle et espérer que cette réédition soit suivie des mêmes mouvements. Histoire de dire avec Guy Lévis Mano que nous n’en avons pas marre d’en avoir marre !

Pour plus de renseignements biographique et bibliographique, nous vous invitons à consulter le très beau site de l’association GLM.

http://www.guylevismano.com


Atelier de typographie

Un atelier typographique animé par Samuel Autexier (éditeur et graphiste) propose à ceux qui le souhaitent de s’initier à cette technique d’impression qui pendant 500 ans (avant l’arrivée de l’offset puis de la composition par ordinateur) fut utilisée pour imprimer la majeure partie des ouvrages ou journaux publiés. Découvrir avec cet atelier d’initiation la simplicité et la beauté de la composition au plomb, prendre le temps d’encrer sa forme et de l’imprimer avec une presse à épreuve sur des papiers rares afin de pouvoir repartir avec votre texte imprimé...

Durée de l’atelier : 4 h.

Nombre maximum de participants sur inscription : 15