Xavier Forneret

Il y a un cas Forneret dont l’énigme persistante justifierait aujourd’hui des recherches patientes et systématiques. Qui fut cet homme dont tout le comportement extérieur semble avoir eu pour objet d’attirer l’attention de la foule, que sa manière d’écrire ne pouvait manquer de lui aliéner, cet homme assez orgueilleux pour faire passer dans les journaux cette annonce d’un de ses livres : « Le nouvel ouvrage de M. Xavier Forneret n’est livré qu’aux personnes qui envoient leur nom à l’imprimeur, M. Duverger, rue de Verneuil, et après examen de leur demande par l’auteur » et assez humble pour, à la fin de plusieurs de ses ouvrages s’excuser de son incapacité et solliciter l’indulgence du public ? Cette attitude n’est pas sans présenter des analogies frappantes avec celle qu’adoptera plus tard Raymond Roussel. Le style de Forneret est, par ailleurs, de ceux qui font pressentir Lautréamont comme son répertoire d’images audacieuses et toutes neuves annonce déjà Saint-Pol-Roux.

Apéro-typo avec les éditions Quiero

Librairie L’Arbousier à Lurs (04)|Samedi 6 août à 19 h

Apéro-typo avec les éditions Quiero

La Rumeur des crêtes à Cadenet (84)|Jeudi 7 juillet à 18h30

Quiero, l’acte amoureux d’éditer

Blog de l’Agence régionale du livre - février 2022|

Le Diamant de l’herbe

Xavier Forneret|gravures sur bois de Simon Ortner, présentation de André Breton

Souscription 2021

|aux 4 ouvrages à paraître